US

Le FBI appelle les entreprises US à abandonner Kaspersky

Le FBI demande aux entreprises privées américaines de cesser d’utiliser l’antivirus de l’éditeur russe Kaspersky. Décidément Kaspersky a du mal avec les Etats-Unis. En mai dernier, plusieurs agences CIA, NSA,… ont fait part de leur méfiance sur Kaspersky Lab et sur les risques en matière de sécurité intérieure. Le FBI n’était pas en reste en soupçonnant le spécialiste russe de sécurité d’accointance avec le Kremlin et d’espionnage. Au début juillet, des sénateurs de la Commission des armées ont recommandé d’interdire les solutions de Kaspersky dans les contrats militaires. Le ton est monté d’un cran selon un article de CyberScoop, le FBI demande maintenant aux entreprises privées d’abandonner l’usage de l’antivirus de l’éditeur russe. La raison invoquée est toujours la même, les solutions ...

Close