PROJETS

Snapchat, conclut un contrat de 2 milliards de dollars sur Google Cloud sur 5 ans

Snapchat a dévoilé un contrat de 2 milliards de dollars sur 5 ans avec Google sur sa plateforme Cloud. Une dépendance risquée ? L’entrée en bourse de Snapchat a été l’occasion d’en savoir un peu plus sur la société. On apprend ainsi qu’elle va dépenser 2 milliards de dollars au cours de 5 prochaines années pour utiliser Google Cloud Platform. Cette information a été diffusée dans un document transmis à la SEC (Securities and Exchange Commission) où il est indiqué que la messagerie instantanée « gère actuellement une grande majorité de ses services sur Google Cloud ». Ils vont du compute, stockage, réseau et autres. Pour autant, la start-up est consciente que cette dépendance est « un facteur de risque ». Elle avoue que « toute perturbation importante ou interférence lors de notre utilisati...

Google renforce la sécurité de son Cloud avec la puce Titan

Google va présenter une puce nommée Titan pour sécuriser son offre Cloud. Objectif se différencier par rapport à AWS et Azure. L’annonce doit être faite demain, mais Reuters explique qu’Alphabet, la maison-mère de Google, va présenter une puce nommée Titan. Elle se chargera d’assurer la sécurité des équipements utilisés dans le cadre des services Cloud de Google. De la taille d’une boucle d’oreille, la puce a été installée dans chacun des milliers de serveurs et cartes réseau dans les datacenters de la firme américaine. Titan a été élaboré pour analyser les équipements et s’assurer qu’ils n’ont pas été compromis. Ainsi, si la puce découvre des preuves qu’un serveur ou un équipement réseau ont été touchés, le dispositif sera immédiatement bloqué. Google estime que cette solution sera un élé...

Le FBI appelle les entreprises US à abandonner Kaspersky

Le FBI demande aux entreprises privées américaines de cesser d’utiliser l’antivirus de l’éditeur russe Kaspersky. Décidément Kaspersky a du mal avec les Etats-Unis. En mai dernier, plusieurs agences CIA, NSA,… ont fait part de leur méfiance sur Kaspersky Lab et sur les risques en matière de sécurité intérieure. Le FBI n’était pas en reste en soupçonnant le spécialiste russe de sécurité d’accointance avec le Kremlin et d’espionnage. Au début juillet, des sénateurs de la Commission des armées ont recommandé d’interdire les solutions de Kaspersky dans les contrats militaires. Le ton est monté d’un cran selon un article de CyberScoop, le FBI demande maintenant aux entreprises privées d’abandonner l’usage de l’antivirus de l’éditeur russe. La raison invoquée est toujours la même, les solutions ...

Skype pour PC et Mac mixe collaboratif et réseau social

Suivant l’inspiration de l’apps mobile, la preview de Skype pour PC et Mac montre sa mue vers plus de collaboration et d’inspiration des réseaux sociaux. La prochaine version bureau (« desktop ») de Skype est disponible en préversion. Elle n’est « pas encore complète » en attendant des feedbacks, précise l’équipe dans une contribution blog en date du 17 août. Le changement est radical, à l’instar de celui apporté en juin à la version mobile du service de téléphonie sur Internet (propriété de Microsoft). L’application s’adresse aux utilisateurs de Mac et de PC évoluant sous une autre version que Windows 10 (1607 et 1703). Même s’il reste possible de l’installer sur cette mouture de l’OS, moyennant quelques réglages dans les paramètres. Des airs de réseaux sociaux et du collaboratif plus pou...

Cisco muscle son hyperconvergence avec SpringPath

Cisco a fait l’acquisition de son partenaire, SpringPath, pour 320 million de dollars pour renforcer son offre d’hyperconvergence. L’écosystème de l’hyperconvergence continue sa consolidation. Après HPE et Simplivity ou NetApp et Solidfire (qui a donné naissance à l’offre HCI), c’est au tour de Cisco de franchir le pas en réalisant l’acquisition de SpringPath. L’opération est estimée à 320 millions de dollars et concrétise une rumeur de rachat qui court depuis 2015. SpringPath a été porté sur les fonts baptismaux en 2012 à Sunnyvale en Californie. A l’époque, la start-up se dénommait Storvisor avant de prendre l’appellation SpringPath en 2015. C’est à cette date que les destins de Cisco et de la jeune pousse se croisent sur le plan financier. L’équipement américain, via son véhicule de cap...

Google verserait plus de 3 Mds $ pour rester sur les iPhones

Selon un analyste, Alphabet, maison-mère de Google pourrait payer à Apple jusqu’à 3 milliards de dollars pour rester le moteur de recherche par défaut sur les iPhones. On savait que l’iPhone restait la machine à cash d’Apple. Une vérité qui ne se dément pas et qui s’étend à l’ensemble de l’écosystème. Mais être présent sur les célèbres smartphones a un coût. Un cabinet d’analystes, AllianceBernstein, s’est penché sur le cas Google et sa présence comme moteur de recherche par défaut sur les iPhones. Selon le consultant Tony Sacconaghi Jr, Alphabet, la maison-mère de Google pourrait verser cette année plus de 3 milliards de dollars pour rester le moteur de recherche par défaut. Avec ce montant, le moteur compterait ainsi pour 5 % du résultat d’exploitation d’Apple en 2017. Toujours selon les...

La backdoor ShadowPad infecte les solutions serveurs de NetSarang

Des chercheurs ont découvert une backdoor dans les solutions de gestion de serveurs de NetSarang utilisées par des centaines d’entreprises. Les spécialistes de Kaspersky Lab ont découvert une porte dérobée au sein des produits de NetSarang. Cette société sud-coréenne propose des solutions de gestion des serveurs. Les produits concernés sont, selon le bulletin du CERT français : Xmanager Enterprise 5.0 Build 1232, Xmanager 5.0 Build 1045, Xshell 5.0 Build 1322, Xftp 5.0 Build 1218, Xlpd 5.0 Build 1220. Ces solutions sont largement utilisées dans plusieurs sociétés à travers le monde et dans des domaines divers : banques, finances, enseignement, télécommunications, industrie, énergie et transport. Cette porte dérobée a été nommée par l’équipe de Kaspersky Lab, ShadowPad. A la suite d’une enq...

Protonmail part à la conquête des entreprises

La messagerie sécurisée, Protonmail, vient d’ajouter une corde à son arc, une offre professionnelle, pour séduire les entreprises. Née sur les révélations d’Edward Snowden sur l’affaire Prism, la messagerie sécurisée, Protonmail a bien évolué pour aller vers les entreprises. Fruit du travail commun des étudiants du MIT et de Harvard, ce service comprend du chiffrement de bout en bout, mais surtout il a été placé en Suisse. « Les utilisateurs sont protégés par la loi fédérale et l’ordonnance fédérale sur la protection des données, qui offrent aujourd’hui le meilleur niveau de protection dans le monde pour les personnes et les sociétés ». Après une version beta, qui a connu quelques péripéties et une levée de fonds de 2 millions de dollars, Protonmail se lance dans le grand bain des offres p...

Parti démocrate US : un piratage purement interne ?

Le piratage du Parti démocrate serait l’œuvre d’une action interne et non de la Russie selon d’anciens analystes de la NSA. La presse américaine reste dubitative. L’article de The Nation datant du 9 août suscite une polémique aux Etats-Unis. Il revient sur le piratage du DNC (Democratic National Committee), en charge de la campagne d’Hillary Clinton, candidate du Parti démocrate, pendant l’élection américaine. Selon des anciens analystes de la NSA (anonymes), les résultats de leur enquête montrent que ce piratage s’apparente à une fuite de données et que son auteur est à chercher en interne. Un pavé dans la mare, car depuis le début de cette affaire, les yeux se tournent vers la Russie et notamment un mystérieux pirate nommé Guccifer 2.  Les autorités américaines soupçonnent que derrière c...

Raspberry Pi : une solution conçue avant tout pour programmer

Icône des makers et des fans de machines alternatives, le Raspberry Pi est avant tout pensé pour le développement logiciel. De nombreuses solutions sont proposées en standard dans Raspbian. Le menu « Programmation » est celui qui apparait en premier sous Raspbian… et qui est le plus fourni. Chose logique sachant que le Raspberry Pi se veut en premier lieu un outil dédié aux programmeurs. De tous niveaux. La présence du Java 8 d’Oracle sur le Raspberry Pi est une aubaine. Chose d’autant plus vraie que les environnements de développement BlueJ et Greenfoot sont installés en standard. Vous retrouverez par ailleurs dans les dépôts logiciels de l’OS des outils comme Eclipse ou NetBeans. Notez également qu’IntelliJ Idea peut être installé sous Raspbian. Pour ceux souhaitant programmer des objets...

Raspberry Pi : Pixel un OS desktop moderne et efficace

Raspbian est l’OS livré par défaut sur les Raspberry Pi. Et dans sa dernière édition, il propose un nouvel environnement utilisateur, Pixel. Dès ses débuts, le Raspberry Pi a misé sur l’OS Raspbian, dérivé de Debian. Une offre solide. Le Raspberry Pi de première génération était trop peu puissant pour un usage desktop confortable. Mais ceci a bien changé avec les quatre cœurs ARM 64 bits et le gigaoctet de RAM du Pi 3. Sans compter que les logiciels dédiés à cette gamme sont en constante amélioration du point de vue des optimisations. Tout ceci a mené à la présentation à la rentrée 2016 de Pixel, un nouvel environnement graphique, moderne et efficace. Une sélection suffisante d’applications desktop L’environnement de bureau proposé par Pixel est intuitif, bien pensé et – dans les grandes l...

L’application Alerte Attentat taillée en pièces par le Sénat

Un rapport sénatorial pointe les échecs et les faiblesses de l’application Alerte Attentat face à la menace terroriste. D’autres pistes sont évoquées. A la suite des attentats du 13 novembre 2015, le gouvernement avait demandé la création d’un système pour prévenir la population en cas de menaces. Au sein du dispositif  « système d’alerte et d’information des populations » (SAIP), il y avait le développement de l’application Alerte Attentat. Cette dernière est au clouée au pilori par un rapport écrit par le sénateur LR Jean-Pierre Vogel et rendu aujourd’hui. Selon le Monde qui a eu accès au document en avant-première, l’édile n’a pas de mots assez durs pour l’application mobile, « obsolète », « défaillant », …. Il constate notamment qu’elle a été développée dans l’urgence, à peine 5 mois, ...

  • 1
  • 2
Close