LOGICIELS

Skype pour PC et Mac mixe collaboratif et réseau social

Suivant l’inspiration de l’apps mobile, la preview de Skype pour PC et Mac montre sa mue vers plus de collaboration et d’inspiration des réseaux sociaux. La prochaine version bureau (« desktop ») de Skype est disponible en préversion. Elle n’est « pas encore complète » en attendant des feedbacks, précise l’équipe dans une contribution blog en date du 17 août. Le changement est radical, à l’instar de celui apporté en juin à la version mobile du service de téléphonie sur Internet (propriété de Microsoft). L’application s’adresse aux utilisateurs de Mac et de PC évoluant sous une autre version que Windows 10 (1607 et 1703). Même s’il reste possible de l’installer sur cette mouture de l’OS, moyennant quelques réglages dans les paramètres. Des airs de réseaux sociaux et du collaboratif plus pou...

Skype, la messagerie préférée des cybercriminels

Selon une étude, les cybercriminels auraient une appétence à utiliser le service de Microsoft Skype pour échanger entre eux. On parle beaucoup aujourd’hui des messageries instantanées sécurisées comme Telegram ou Signal dans le domaine du terrorisme. Mais dans le monde de la cybercriminalité, la messagerie la plus utilisée pour communiquer est Skype de Microsoft. Skype, le roi de la discussion C’est le résultat d’une étude menée par Flashpoint, éditeur de sécurité, sur « les stratégies de communication des cybercriminels ». Concrètement, les experts de Flashpoint ont analysé les mentions sur les forums et les sites underground surveillés par la firme américaine et la volonté de poursuivre des discussions avec des membres en dehors des marketplaces illégales. Les messageries analysées compr...

La backdoor ShadowPad infecte les solutions serveurs de NetSarang

Des chercheurs ont découvert une backdoor dans les solutions de gestion de serveurs de NetSarang utilisées par des centaines d’entreprises. Les spécialistes de Kaspersky Lab ont découvert une porte dérobée au sein des produits de NetSarang. Cette société sud-coréenne propose des solutions de gestion des serveurs. Les produits concernés sont, selon le bulletin du CERT français : Xmanager Enterprise 5.0 Build 1232, Xmanager 5.0 Build 1045, Xshell 5.0 Build 1322, Xftp 5.0 Build 1218, Xlpd 5.0 Build 1220. Ces solutions sont largement utilisées dans plusieurs sociétés à travers le monde et dans des domaines divers : banques, finances, enseignement, télécommunications, industrie, énergie et transport. Cette porte dérobée a été nommée par l’équipe de Kaspersky Lab, ShadowPad. A la suite d’une enq...

Protonmail part à la conquête des entreprises

La messagerie sécurisée, Protonmail, vient d’ajouter une corde à son arc, une offre professionnelle, pour séduire les entreprises. Née sur les révélations d’Edward Snowden sur l’affaire Prism, la messagerie sécurisée, Protonmail a bien évolué pour aller vers les entreprises. Fruit du travail commun des étudiants du MIT et de Harvard, ce service comprend du chiffrement de bout en bout, mais surtout il a été placé en Suisse. « Les utilisateurs sont protégés par la loi fédérale et l’ordonnance fédérale sur la protection des données, qui offrent aujourd’hui le meilleur niveau de protection dans le monde pour les personnes et les sociétés ». Après une version beta, qui a connu quelques péripéties et une levée de fonds de 2 millions de dollars, Protonmail se lance dans le grand bain des offres p...

Hacking Team a-t-il été piraté par un gouvernement ?

Hacking Team, éditeur du logiciel de surveillance à distance Galileo, estime que la cyberattaque d’ampleur dont il a été victime peut être l’oeuvre d’un gouvernement ou d’un tiers puissant. La société milanaise Hacking Team estime que les 400 Go de données confidentielles qui lui ont été récemment dérobées, dont le code source de ses logiciels espion et la liste de ses clients, régimes autoritaires inclus, peut être l’oeuvre d’un gouvernement. « Je pense que l’attaque, compte tenu de sa complexité, doit avoir été effectuée au niveau d’un gouvernement ou d’une organisation qui disposait de fonds très importants », a déclaré David Vincenzetti, le fondateur et Pdg de Hacking Team, au journal La Stampa dimanche. Mais il n’a pas précisé quel gouvernement pourrrait être à l’origine de l’attaque....

Kaspersky veut concurrencer Windows Defender avec un antivirus gratuit

Concurrencé par la présence par défaut de Windows Defender dans Windows 10, Kaspersky lance une version gratuite, allégée mais pertinente, de son antivirus. Après plus d’un an et demi de développement, Kaspersky lance son antivirus gratuit pour Windows, le Karspersky Free (KF). L’offre gracieuse de l’éditeur russe se destine aux utilisateurs « qui n’ont pas les moyens de dépenser 50 dollars sur une protection de qualité » et prennent le risque d’installer des utilitaires gratuits « plus troués que le gruyère » ou, pire aux yeux d’Eugene Kaspersky, « s’appuient sur Windows Defender ». A ce prix, ou plutôt son absence, la solution proposera « tous les éléments essentiels de protection ». Antivirus, navigation sécurisée, protection de la messagerie instantanée et des mails répondent présents ...

Raspberry Pi : une solution conçue avant tout pour programmer

Icône des makers et des fans de machines alternatives, le Raspberry Pi est avant tout pensé pour le développement logiciel. De nombreuses solutions sont proposées en standard dans Raspbian. Le menu « Programmation » est celui qui apparait en premier sous Raspbian… et qui est le plus fourni. Chose logique sachant que le Raspberry Pi se veut en premier lieu un outil dédié aux programmeurs. De tous niveaux. La présence du Java 8 d’Oracle sur le Raspberry Pi est une aubaine. Chose d’autant plus vraie que les environnements de développement BlueJ et Greenfoot sont installés en standard. Vous retrouverez par ailleurs dans les dépôts logiciels de l’OS des outils comme Eclipse ou NetBeans. Notez également qu’IntelliJ Idea peut être installé sous Raspbian. Pour ceux souhaitant programmer des objets...

Raspberry Pi : Pixel un OS desktop moderne et efficace

Raspbian est l’OS livré par défaut sur les Raspberry Pi. Et dans sa dernière édition, il propose un nouvel environnement utilisateur, Pixel. Dès ses débuts, le Raspberry Pi a misé sur l’OS Raspbian, dérivé de Debian. Une offre solide. Le Raspberry Pi de première génération était trop peu puissant pour un usage desktop confortable. Mais ceci a bien changé avec les quatre cœurs ARM 64 bits et le gigaoctet de RAM du Pi 3. Sans compter que les logiciels dédiés à cette gamme sont en constante amélioration du point de vue des optimisations. Tout ceci a mené à la présentation à la rentrée 2016 de Pixel, un nouvel environnement graphique, moderne et efficace. Une sélection suffisante d’applications desktop L’environnement de bureau proposé par Pixel est intuitif, bien pensé et – dans les grandes l...

Pirater un PC via un code malveillant écrit sur un brin d’ADN

Une équipe de biologistes et de chercheurs en sécurité ont réussi à infecter un PC en lisant du code malveillant inséré dans un brin d’ADN. Les pirates ont souvent un coup d’avance, mais de temps en temps les chercheurs en sécurité imaginent les évolutions des menaces pour mieux les contrer. A cette fin, des chercheurs de plusieurs disciplines (biologie, sécurité informatique, etc.) de l’Université de Washington travaillent depuis quelques années sur la sécurité des systèmes d’analyse et de séquençage de l’ADN. Ils ont pu trouver pas mal de vulnérabilités dans les solutions Open Source utilisées. Dans leurs derniers travaux, ils ont réussi à intégrer du code malveillant dans un brin d’ADN et celui-ci a été lu par un PC qui s’est retrouvé infecté. Un encodage épineux Pour réaliser cela, ils...

Les essais manqués à 30 Mds $ de Google pour acquérir Snapchat

Google a eu des velléités de racheter Snapchat pour 30 milliards de dollars. Plusieurs tentatives ont eu lieu pour l’instant sans succès. En 2014, Facebook avait affolé les compteurs en déboursant environ 20 milliards de dollars pour s’emparer de l’application mobile de messagerie instantanée WhatsApp. Google pourrait faire de même avec Snap. Le groupe Internet serait même prêt à payer plus. En l’occurrence, 30 milliards de dollars pour acquérir la firme californienne à l’origine du service communautaire Snapchat. Business Insider, qui en réfère à trois sources internes ou « proches du dossier », affirme qu’une première proposition avait été faite au printemps 2016, peu avant l’officialisation d’un tour de table qui avait valorisé Snap à 20 milliards de dollars. CapitalG (ex-Google Capital...

Un malware Linux force les Raspberry Pi à miner de la crypto-monnaie

Un malware Linux cible les Raspberry Pi en les forçant à miner de la cryptomonnaie. Un peu étonnant face à la faible puissance des terminaux. Les Raspberry Pi ont révolutionné le monde du PC en apportant aux développeurs et aux makers un  outil relativement puissant à un prix accessible. Le succès ne se dément pas et les cybercriminels commencent à s’intéresser à cet environnement. Dr Web a découvert un cheval de Troie Linux nommé Linux.MulDrop.14, qui cible les Raspberry Pi avec comme objectif de miner de la crypto-monnaie. Cette opération utilise la ressource de calcul du PC pour générer de la crypto-monnaie comme le bitcoin ou d’autres. Ce malware a été détecté à la mi-mai sous forme d’un script contenant une application compressée et chiffrée. Les spécialistes de la sécurité considèren...

Google sommé de livrer des mails stockés à l’étranger

Contredisant une jurisprudence Microsoft, un juge a ordonné à Google de livrer les mails stockés sur des serveurs en dehors des Etats-Unis. La firme a fait appel. Décidément la jurisprudence américaine sur l’extraterritorialité des mandats de perquisitions sur les données conservées  hors des Etats-Unis joue à la girouette. A la fin janvier, Microsoft gagnait une seconde victoire sur ce sujet. Les juges de la Cour d’Appel de New York ont jugé, dans la douleur, que le Secure Communications Act (SCA) sur lequel se base les mandats n’avait pas en 1986 était conçu pour des données localisées hors du territoire américain. Une jurisprudence mise à mal par une autre affaire concernant Google. Ce dernier a été sollicité par le FBI dans une affaire de fraude datant du 2 août 2016 et une autre du 19...

Close