DATA & STOCKAGE

Avec Neuralink, Elon Musk veut implanter l’IA au cœur du cerveau

Le milliardaire Elon Musk va créer une nouvelle société, Neuralink, qui a pour objectif d’implanter de l’intelligence artificielle directement dans le cerveau humain. Le patron de SpaceX et de Tesla s’intéresse beaucoup à l’intelligence artificielle. Mais, Elon Musk souhaite que les recherches aillent vers une IA éthique. En décembre 2015, il a participé avec AWS et d’autres à l’initiative OpenAI, une organisation à but non lucratif et à vocation de recherche scientifique avec, pour credo, le bienfait pour l’humanité. Aujourd’hui, le chef d’entreprise a annoncé un autre projet autour de l’IA, Neuralink. Il s’agit d’une société à vocation médicale et qui a pour objectif de créer des interfaces entre le cerveau (et sa galaxie de neurones) et le cerveau. Selon le Wall Street Journal, cette so...

Elon Musk & co demandent à l’ONU l’interdiction des robots tueurs

Des experts de l’intelligence artificielle réclament à l’ONU une interdiction des armes autonomes ou plus couramment désignés comme robots tueurs. Les spécialistes mondiaux de l’intelligence artificielle montent au créneau de l’éthique. 116 experts en IA et Elon Musk ont adressé une lettre à l’Organisation des Nations Unies pour demander l’interdiction des « robots tueurs ». Si l’intelligence artificielle concourt au bien de l’humanité, elle peut aussi participer à la création d’armes particulièrement destructrices. Dans leur missive, les experts indiquent, « les armes autonomes létales menacent de devenir la troisième révolution dans la guerre. Une fois développées, elles permettront des conflits armés à une échelle jamais vue auparavant et à des vitesses difficiles à concevoir pour les h...

Cisco muscle son hyperconvergence avec SpringPath

Cisco a fait l’acquisition de son partenaire, SpringPath, pour 320 million de dollars pour renforcer son offre d’hyperconvergence. L’écosystème de l’hyperconvergence continue sa consolidation. Après HPE et Simplivity ou NetApp et Solidfire (qui a donné naissance à l’offre HCI), c’est au tour de Cisco de franchir le pas en réalisant l’acquisition de SpringPath. L’opération est estimée à 320 millions de dollars et concrétise une rumeur de rachat qui court depuis 2015. SpringPath a été porté sur les fonts baptismaux en 2012 à Sunnyvale en Californie. A l’époque, la start-up se dénommait Storvisor avant de prendre l’appellation SpringPath en 2015. C’est à cette date que les destins de Cisco et de la jeune pousse se croisent sur le plan financier. L’équipement américain, via son véhicule de cap...

Pourquoi la voiture 100 % autonome n’est pas près de rouler

Si on se fie au marketing des constructeurs, les voitures autonomes seront demain chez nos concessionnaires. Pure fiction, selon un spécialiste de l’Inria, qui pointe les limites techniques actuelles en matière de détection de l’environnement et d’IA. En se fiant aux vidéos de démonstration qui circulent sur Internet ou aux discours marketing des constructeurs, on pourrait penser que des voitures 100 % autonomes circuleront d’ici quelques années dans les rues de nos villes, au milieu du trafic urbain. Sauf que, selon un chercheur spécialiste de ce sujet, ce scénario n’a aucune chance de se réaliser. « Cela ne veut pas dire que les démonstrations que l’on peut voir sur Internet sont truquées, mais l’on omet de dire qu’elles requièrent des conditions idéales », explique Raoul de Charette, ch...

Quand le Machine Learning se met à créer des malwares furtifs

Des chercheurs ont dévoyé un outil de Machine Learning pour créer des malwares indétectables par les antivirus. Au même titre qu’Esope écrivait que la langue était la plus belle et la plus mauvaise des choses, l’intelligence artificielle peut aussi avoir ces deux facettes. A l’occasion de la Defcon, qui se déroule en ce moment à Las Vegas, le côté obscur de l’IA s’est dévoilé. La société de sécurité Endgame a révélé comment les outils d’apprentissage automatique peuvent servir à créer des malwares indétectables. La démonstration a été réalisée par le directeur technique de la société, Hyrum Anderson, en s’appuyant sur le framework OpenAI, promu par Elon Musk. Concrètement, le spécialiste a d’abord créé, à partir de ce framework, un système d’entraînement pour éprouver les antivirus et déte...

Suède : scandale national après l’exposition de données secrètes sur le Cloud

Une agence du gouvernement suédois a externalisé à IBM, dans un pays à bas coût, la gestion de bases de données secrètes. Sans précaution particulière. C’est un scandale qui embarrasse le gouvernement suédois. Les autorités du pays enquêtent sur une fuite de données massives au sein de l’agence des transports de Suède (Swedish Transport Agency, STA), fuite ayant abouti à l’exposition des données personnelles de tout conducteur de véhicule du pays. L’affaire trouve son origine en 2015 quand, pour des questions de baisse des coûts, l’agence confie la gestion de ses bases de données et d’autres prestations IT à IBM et NCR, qui mettent en œuvre ce contrat depuis la République tchèque et la Serbie, respectivement. Le problème ? En 2016, les services secrets suédois réalisent que la STA, pressée...

Close