Share This Post

Actualité / Hacker / Pirate / Sécurité / Technology

HBO piraté : un ultimatum et la menace d’un « autre Sony Hack »

HBO piraté : un ultimatum et la menace d’un « autre Sony Hack »
Loading...

Les auteurs de l’attaque contre HBO réclament une rançon. L’ultimatum posé par leurs soins s’accompagne de la publication de documents confidentiels.

Le piratage subi par HBO a finalement donné lieu à une demande de rançon.

Les premières révélations sur cette attaque, dite « coordonnée » au sens où elle a probablement impliqué plusieurs points d’entrée, étaient intervenues la semaine passée.

Affirmant avoir exfiltré pour 1,5 To de données (soit environ 7 fois le volume dérobé en 2014 à Sony Pictures), les auteurs de l’assaut avaient depuis lors publié plusieurs éléments, dont des épisodes inédits des séries « Ballers » et « Room 104 ». Ils n’avaient toutefois pas affiché de ferme intention de monétiser leur butin.

C’est désormais chose faite, d’après le Guardian, qui fait état d’un avertissement à l’adresse de Richard Plepler.

Le principal dirigeant de HBO se serait vu soumettre un ultimatum de trois jours pour assurer le versement, en bitcoins, de « six mois de salaire », sachant que les hackers, qui se présentent sous le pseudo « Mr. Smith », disent tirer 12 à 15 millions de dollars par an de leur activité.

« C’est clair et non négociable », auraient-ils clamé, en prétendant que sur 16 entreprises prises dans leurs filets, seules 3 ont refusé de payer… et en brandissant l’épouvantail d’un « Sony Pictures bis* ».

Jeu d’acteurs

Du côté de HBO, on assure à Wired qu’une telle éventualité est exclue en l’état des investigations : rien ne porte à croire, du moins pour le moment, que l’ensemble du système de messagerie électronique aurait été compromis.

Reste que les données fuient petit à petit. Pour accompagner leur demande de rançon, les hackers ont publié pour 3,4 Go de documents supplémentaires.

Sur la liste figurent des rapports financiers, des stratégies marketing, des fiches techniques sur lesquelles se trouvent les mots de passe des administrateurs du réseau HBO et des e-mails du responsable de la production cinématographique Leslie Cohen.

On y trouve aussi les scripts de cinq épisodes de « Game of Thrones », dont un non encore diffusé… ainsi que des numéros de téléphone et des adresses électroniques associés à plusieurs acteurs de la série. Emilia Clark (qui joue le rôle de Daenerys Targaryen), Peter Dinklage (Tyrion Lannister) et Lena Headey (Cersei Lannister) sont cités.

* La filiale de production et de distribution cinématographique de Sony avait dû endurer la publication, entre autres sur WikiLeaks, de centaines de milliers de pièces à conviction. Parmi elles, des conversations à haute teneur politique qui avaient entaché la réputation de l’entreprise et des données d’employés qui l’ont par là même poursuivie en justice.

Share This Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Close